Y a-t-il des pièges dans le rachat d'or ?

Lorsqu’on veut vendre son or, on a qu’une peur, c’est de se faire AVOIR, de se faire « arnaquer » comme on dit ... Il est vrai que le risque est de plus en plus courant, et de plus en plus sournois.

Aujourd’hui, la prudence de principe n’est pas suffisante pour imaginer les pires pièges qui existent à propos de l’or.

De tous les temps, l’or a suscité la convoitise des voleurs et des brigands. C’est normal : à prendre des risques, autant que ce soit pour des choses de valeur ! Malheureusement, on tue, on braque, on massacre pour l’or ... Chaque jour des Bureaux, des bijouteries, des officines, des fondeurs sont braqués, des gens cambriolés, des mines attaquées... Les truands prennent des risques énormes pour le « métal qui rend fou ».

Mais la course à la capture de l’or ne s’arrête pas à ces manœuvres violentes. De nos jours, des stratégies impensables sont mises en œuvre pour capturer votre or.

De quoi s’agit-il ? Il s’agit essentiellement des mensonges d’internet.

Tout d’abord, il y a une stratégie sournoise visant à dénigrer les collègues en officines. De très nombreux sites proposent des prix de rachat délirants (faux ou impossibles à tenir) afin de faire passer les collègues en officines pour des « voleurs ». Il s’agit de mettre le doute dans la tête des gens qui se renseignent sur le rachat d’or, en leur suggérant de ne pas s’adresser à des agences physiques.


Attaquer des sacs postaux est bien plus "rentable" que les cambriolages...

Ensuite, de nombreux sites invitent les gens à demander gratuitement un « kit sécurisé » pour envoyer leur or par la poste. Ils donnent leur nom, leur prénom, leur identité et annoncent « au monde entier » qu’ils vont envoyer de l’or dans telle enveloppe « sécurisée ».

En effet, la plupart des sites qui font du rachat d’or par internet cherchent à gagner votre confiance à travers des vidéos de mise en scène et des commentaires de « clients satisfaits ». Lorsque votre or arrive, ce n'est pas forcément faux ...

Le problème, c'est que les centres de transports sont régulièrement attaqués ou les colis "valeurs déclarées" disparaissent. Et lorsqu’ils arrivent à destination... ils sont vides ou largement ouverts. Juste un petit trou dans le sachet ...

Dans ce cas, vous pouvez pleurer : votre or est perdu. Théoriquement, il y a bien des assurances, mais de là à prouver le contenu des colis, et à fournir des justificatifs de possession et de valeurs ...


Ensuite, il y a les petites contestations disons « courantes » ...


Pièces boursables ou non boursables....

Etat de conservation des pièces....

Millésimes et ateliers de production ...

Différend sur la fiscalité....

Paiement en espèces ...

Dénigrement des collègues ...

Questions sur les ventes « aux enchères » ...

Questions sur l’exportation en Allemagne, ou en Belgique ...

Enfin, il y a les faux prix, les faux avis, les fausses recommandations, et tous les mensonges spécifiques à internet.


A chacun de faire le tri et de décider :

- s’il vaut mieux espérer gagner plus et prendre le risque de tout perdre dans le transport ou dans des offres « soumises à des conditions » intenables ?

- quel niveau de transgression accepter ? Jusqu’à quel point peut-on se rendre complice de malversations très largement répandues et parfaitement connues ?...