Si vous venez d'hériter de bijoux ou de pièces, faites comme Monsieur M.


1- Prenez le temps de comparer


Lorsqu'une famille hérite d'un lot de 200 pièces d'or, le notaire et les membres de la famille mettent tout en oeuvre pour rechercher le meilleur prix possible, et c'est bien normal.

Après des mois de comparaisons, le COMPTOIR de l'OR CALADOIS a été choisi pour racheter ce lot exceptionnel... 

Motifs invoqués par la famille : "interlocuteur le plus sérieux et au meilleurs prix..."

En raison de notre devoir de réserve professionnelle, (et de notre discrétion légendaire...) nous ne pouvons pas en dire plus.

 

2- Ne vendez jamais sur Internet


Internet pose deux problèmes :

Le premier problème d'internet, c'est de formuler uniquement des offres "soumises à conditions".

Cela signifie que le prix annoncé ne sera appliqué dans la vraie vie que si vous correspondez à des critères délirants.

En clair : le prix annoncé n'est jamais tenu.

C'est un prix outrancier seulement destiné à vous tromper sur une espérance de gain illusoire.


Le deuxième problème d'internet, c'est la dérive des "avis" ou "commentaires".

L'Agence Gartner nous prévient  : "le monde occidental est davantage confronté à de faux avis et commentaires qu'à des vrais".

La grande manipulation généralisée des commentaires bat son plein. Ne vous laissez pas manipuler. La technique du commentaire sur internet est gravement sophistiquée.

Faites confiance à un expert "physique" qui ne demande jamais aux gens de donner leur avis sur Internet.


Un dernier problème est lié aux transports : un colis sur deux n'arrive jamais. Un colis sur deux arrive ouvert ... Le risque est tout simplement énorme.



3- Ne vendez jamais aux enchères.


C'est la nouvelle mode !

Des émissions de télévision grand public vous expliquent que les "boutiques de rachat d'or" ne peuvent pas "lutter contre les enchères" : Bien évidemment, c'est faux !

Là encore, le processus des frais des commissaires est sournois. De nombreux frais "vendeurs" ne sont révélés qu'au moment où vous recevez votre chèque de vente, c'est à dire ... 45 à 60 jours après la vente ...

Le prix "marteau" (ou prix d'adjudication) n'est jamais le prix que vous allez toucher. Les commissaires déduisent des "frais vendeurs", tous aussi multiples et variables d'un commissaire à l'autre, parfois inconnus au moment de la signature ...

Comme Monsieur M., venez vendre votre or à un professionnel qui vous en donne le juste prix et vous paie immédiatement.