Combien valent vos pièces d'or ?

Le problème de la valeur des pièces est posé par la notion de « prime ».

La prime d’une pièce, c’est la différence entre sa valeur « au pesant d’or » et sa valeur cotée.

On dit parfois d'une pièce cotée qu'elle est une "pièce boursable".


Nul ne peut envisager la valeur de ses pièces sans s’intéresser à ces notions, un peu occultes il est vrai ...


Les 3 éléments de la "prime".

La « prime » est composée de trois éléments :

Une part pour l’« estime » et la « demande » sur le marché de la pièce,

Une part en raison de sa très belle qualité,

Une part pour les « frais de courtage », noyés ou non dans la « prime » suivant les cas.

La première question qui se pose, c’est qu’on ne sait pas très bien quelle est la proportion de ces trois éléments dans la valeur de la « prime ».


Etat de conservation.

La deuxième question se pose à propos de la notion d’« état de conservation de la pièce ».

En effet, normalement, seules les pièces TTB (Très Très Belle), SUP (Etat Superbe) ou SPL (Splendide) peuvent bénéficier de la prime, c’est-à-dire que c’est un prérequis pour que la pièce soit primée. Or les pièces qui possèdent ces qualités sont très rares. Dans cette hypothèse, il faut conclure que les pièces « primées » sont, elles aussi, très rares.

Pourtant, lorsqu’on examine les cours des pièces sur les sites spécialisés, il s’agit toujours de cours « primés ».

Le possesseur moyen de pièces d’or n’imagine pas un seul instant que ses pièces ne soient pas concernées par ces « cotes ». On ne voit quasiment jamais de mise en garde sur le fait que les pièces concernées par les cotes sont en fait si rares qu’elles représentent à peine 5% des pièces d’or en circulation.


"Prime de fond" ou "Différentiel de prime"

Mais ce n’est pas tout.

Pour ajouter encore un peu de complexité à cette situation, le site « Au Coffre » recommande de ne pas confondre entre la « prime de fond » et « le différentiel de prime » : de quoi s’agit-il ?

« La prime de fond, c’est la prime moyenne d’une pièce, celle que l’on observe en dehors de toute crise économique ou demande particulière. C’est un levier d’achat primordial. »

« Le différentiel de prime, c’est l’écart entre la prime de fond et la prime la plus haute observée sur une pièce. Cet écart permet de se faire « une bonne idée du potentiel d’une pièce ».

« Mieux vaut éviter d’acheter des pièces avec une très forte prime de fond et un différentiel de prime très bas pour éviter les pertes en cas de forte baisse du cours de l’or » !

Comme on le voit, c’est simple !...

Enfin, il faut tenir compte de la fiscalité, car au contraire des bijoux, la vente des pièces est soumise à la fiscalité, que ce soit la TMP ou la TSPV.


Déterminer la valeur réelle d'une pièce est difficile.

Au final, si l’on n’est pas connaisseur, il est très difficile de déterminer le prix d’une pièce d’or …

Au Comptoir de l’Or Caladois, si vous avez des pièces à vendre, nous allons poser ensemble les questions qui vous permettront de savoir quelle valeur il faut leur donner et, en fonction des réponses que nous apporterons, nous vous ferons une offre de rachat, que vous accepterez ou non, à votre gré.

Dans tous les cas, nous vous dirons si vos pièces sont « boursables » ou non et nous vous expliquerons comment nous effectuons notre prix de rachat.